add montant restitué 2012 + source

parent c1339927
......@@ -2,7 +2,7 @@ L'Indemnité Représentative de Frais de Mandat (IRFM) est une indemnité versé
D'objectif comparable au remboursement de frais professionnels dans le monde de l'entreprise, elle vise à couvrir les « diverses dépenses liées à l'exercice de leur mandat qui ne sont pas directement prises en charge ou remboursées par l'Assemblée ». Cette indemnité évite aux parlementaires de devoir établir des notes de frais. En général cette indemnité sert à payer le loyer d'une permanence ou d'un bureau, l'essence nécessaire pour parcourir sa circonscription, des gerbes de fleurs pour les cérémonies officielles, des coupes pour les tournois sportifs, un site internet, etc.
L'usage de l'indemnité est strictement encadré par l'[article 32 bis de l'Instruction Générale](http://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/instruction.asp#igb_32bis) du Bureau de l'Assemblée nationale. Elle est versée sur un compte bancaire dédié. Les parlementaires sont censés restituer les sommes non utilisées en fin de mandat.
L'usage de l'indemnité est strictement encadré par l'[article 32 bis de l'Instruction Générale](http://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/instruction.asp#igb_32bis) du Bureau de l'Assemblée nationale. Elle est versée sur un compte bancaire dédié. Les parlementaires sont censés restituer les sommes non utilisées en fin de mandat (environ [500 000 € ont ainsi été restitués en 2012](http://www.assemblee-nationale.fr/qui/deontologue-rapport-2013.pdf#page=63)).
#### Historique de l'IRFM
......
Markdown is supported
0%
or
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or to comment